Archives du mot-clé LGBT

La Belle Saison

1971. Delphine, fille de paysans, monte à Paris pour s’émanciper. Carole est parisienne. En couple avec Manuel, elle vit activement les débuts du féminisme. Lorsque Delphine et Carole se rencontrent, leur histoire d’amour fait basculer leurs vies.

Titre : La Belle Saison
Réalisation : Catherine Corsini
Scénario : Catherine Corsini, Laurette Polmanss
Avec :  Cécile de France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky
Musique originale : Grégoire Hetzel
Image : Jeanne Lapoirie
Distribution : Pyramide Distribution
Pays : France
Date de sortie :France : 19 août 2015
Nominations : César de la meilleure actrice, César de la meilleure actrice dans un second rôle, Prix du Public UBS
Récompenses : Variety Piazza Grande Award

Rafiki

Synopsis
Deux jeunes femmes se rencontrent, deviennent amies et tombent amoureuses l’une de l’autre. Elles sont confrontées aux préjugés de leurs parents et de leurs voisins homophobes, à Nairobi. Elles sont forcées de choisir entre le bonheur et la sécurité, et doivent devenir de gentilles épouses2.

Scénario : Jenna Cato Bass et Wanuri Kahiu
Réalisation : Wanuri Kahiu
Avec : Samantha Mugatsia, Sheila Munyiva
Photographie : Christopher Wessels
Montage : Isabelle Dedieu et Ronelle Loots
Production : Steven Markovitz
Dates de sortie : France : 9 mai 2018 (festival de Cannes) Kenya : 23 septembre 2018 France : 26 septembre 2018

Elle s’appelle Ziki, elle ressemble à une poupée : des nattes multicolores, des jupes qui dansent, et un délicat coquillage sur le front. Elle traîne avec ses copines dans le quartier où habite Kena, à Nairobi. Kena, c’est tout le contraire : une brindille un peu garçon manqué, de cette gaucherie brusque qui confine à la grâce. Tout oppose les deux jeunes filles, à commencer par leurs pères respectifs, candidats rivaux dans une élection locale. Et pourtant, elles se tournent autour. Elles se cherchent. Echange de regards, sourires furtifs, désir, fascination.
Adaptée d’un livre de l’Ougandaise Monica Arac de Nyeko, cette romance à la fois solaire et maudite a beaucoup fait parler d’elle au dernier Festival de Cannes : premier film kényan à investir la Croisette (dans la section Un certain regard), Rafiki était, en même temps, censuré dans son propre pays. Là-bas, l’homosexualité est bannie, passible de prison. Et oser la représenter à l’écran est à peine moins dangereux. Vus d’ici, les émois de Kena et Ziki n’ont pourtant rien de révolutionnaire. On y retrouve le charme naïf et impétueux d’un premier amour : une histoire fraîche, sensuelle et touchante comme ses deux jeunes interprètes. La réalisatrice Wanuri Kahiu cherche constamment à échapper à l’imagerie habituelle d’une Afrique misérabiliste, uniquement préoccupée de sa survie. Chaque plan déborde de couleurs acidulées, chaque mouvement est un hommage aux élans de la jeunesse. Du moins jusqu’à ce que la violence du monde rattrape les deux amantes, comme elle a rattrapé le film. De la ­lumière de Cannes à l’intolérance de Nairobi, de la passion partagée à l’étouffement, même punition. Wanuri Kahiu l’a dit et répété : elle n’a jamais souhaité réaliser un brûlot militant. En l’interdisant, ce sont les autorités kényanes qui ont fait de l’amour une cause à défendre, coûte que coûte.
source : https://www.telerama.fr/

Grotto

Date de sortie initiale : janvier 2013
Réalisateur : Dave Scala
Bande originale : Andres Soto
Scénario : Dave Scala
Avec : Ben Getz, Adam Jepsen, Lian Toni Amado, JC Casely
Producteurs : Dave Scala, Francisco Lupini Basagoiti

Marco, 20 ans, va à l’université dans le quartier animé de Manhattan. Quand il rentre chez lui pour l’été, Marco retrouve ses amis avec l’intention de leur annoncer une mauvaise nouvelle.

Staccato

Date de sortie initiale : 13 mars 2016
Réalisateur : Eoghan McQuinn
Scénario : Eoghan McQuinn
Producteur : Caroline Kealy
Distribution : Craig Grainger, Sophie Merry, Pauline O’Driscoll,
Producteurs délégués : Bryan McCann, Jeff Soyer, Laurence Clark

Le court métrage suit l’histoire de Sean (Kevin O’Malley), un jeune ouvrier qui travaille à Falgirth, un manoir irlandais du XIXe siècle, et qui se lance dans une aventure passionnante avec le maître de maison, Thomas Croydon (Craig Granger). ).
Réalisé par Eoghan McQuinn et produit par Caroline Kealy, le court métrage explore les difficultés à être homosexuel dans les années 1800 .

He loves me

He Loves Me – Official Trailer 2018 from Ne’er do Well Films on Vimeo.

Réalisateur: Konstantinos Menelaou
Acteurs : Thanos Lekkas Sanuye Shoteka Hermes Pittakos
Pays Grèce / UK
Date de sortie : 2 avril 2018 (Grece)
Scénario Konstantinos Menelaou
Image Kostis Fokas
Montage Paris Grigorakis Konstantinos Menelaou Russell Would
Musique Micke Lindebergh
Production Konstantinos Menelaou James Pearcey Russell Would

Synopsis
Que se passe-t-il quand deux hommes gays qui vivent la fin de leur relation de couple quittent la grande ville pour passer un peu de temps seuls, isolés ensemble en pleine nature ?
Ce retour aux sources sera-t-il suffisamment fort pour révéler leurs vraies essences et les aider à changer ? Arrivera-t-il à réconcilier ces deux hommes blessés ?

Les adolescents comme Phil

 

Inspiré par l’augmentation alarmante des tragédies de la vie réelle impliquant l’intimidation du secondaire et le suicide, ADOLESCENTS comme Phil raconte l’histoire d’un adolescent gay, Phil et son ancien ami, Adam, qui l’intimide brutalement. Le film explore les circonstances compliquées et douloureuses qui entourent cette relation dans le but de mieux comprendre les racines de l’intimidation.
Facebook:
https://www.facebook.com/teenslikephi…
Instagram: @dominichaxton
Vedettes: Jake Robbins & Adam Donovan
Réalisé par Dominic Haxton
Écrit par Dominic Haxton et Cherise Pascual
Image David Griffith
Sous la direction de Dominic Haxton
Musique de Justin Marshall Elias