Dare

Date de sortie initiale : 13 août 2005
Réalisateur : Adam Salky
Bande originale : Holcombe Waller
Scénario : David Brind
Producteur : David Brind

Alors que quelques courts métrages LGBT ont été développés dans une version long métrage, la plupart d’entre eux sont restés sur la fin indépendante / arty du spectre.
Le  court-métrage LGBT de 2005, Dare, est devenu un film en 2009, avec Emmy Rossum (Shameless US) et Zach Gilford (Friday Night Lights).
Pas mal pour un court qui a commencé sa vie comme projet de film de l’Université de Columbia….
Aujourd’hui, les cinéastes Adam Salky (I Smile Back, Dare) et David Brind (Dare, Sandra Bernhard: Everything Bad & Beautiful) lancent une campagne Kickstarter pour la suite du court Dare .
Le film original est entré dans l’esprit culturel LGBTQ en étant diffusé dans plus de 50 festivals
Depuis que Adam Salky l’a téléchargé sur YouTube, le film a amassé plus de 12 millions de vues, devenant ainsi l’un des courts métrages gay les plus regardés sur YouTube.
Inspiré par la réaction des fans, et leur désir de poursuivre le voyage de Dare, le nouveau court-métrage explorera la relation de Ben et Johnny douze ans plus tard alors qu’ils se rencontrent pour la première fois depuis le lycée.
Michael Cassidy (People of Earth, Batman v Superman: Dawn of Justice, Argo) et Adam Fleming (Wicked à Broadway, Smash, Hairspray à Broadway) reprennent leurs rôles.
https://www.kickstarter.com/projects/847367237/the-dare-project

The Mess He Made

Date de sortie initiale : 11 mars 2017
Réalisateur : Matthew Puccini
Scénario : Matthew Puccini
Producteur : Tyler Rabinowitz
Avec :  Max Jenkins Maya Piel,  Zenzi Williams, Andrew Raia,Will Krisanda

The Mess He Made from Matthew Puccini on Vimeo.

We Once Were Tide

Date de sortie initiale : 2010
Réalisateur : Jason Bradbury
Scénario : Matthew Kyne Baskott
Distribution : Tristan Bernays, Mandy Aldridge, Alexander Scott

L’Ornithologue

synopsis :
Un beau jeune ornithologue part, seul, en expédition d’observation, en kayak, dans un parc naturel, pour une durée indéterminée, avec tous le matériel nécessaire, dont une boîte de médicaments indispensables à sa survie. Il est attiré par les oiseaux, et son imprudence l’entraîne dans des rapides, où il est éjecté de son kayak.
Son corps inanimé est retrouvé par deux jeunes chinoises chrétiennes qui se sont égarées sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Elles lui demandent de les escorter pour retrouver leur route, lui font boire un thé somnifère et l’attachent à un arbre, façon bondage…

fiche technique :
Titre original : O Ornitólogo
Titre français : L’Ornithologue
Réalisation : João Pedro Rodrigues
Scénario : João Pedro Rodrigues
Directeur de la photographie : Rui Poças
Son : Nuño Carvalho
Montage : Raphaël Lefèvre
Directeur artistique : João Rui Guerra da Mata
Production : Blackmaria, House on Fire, Itaca Films
Co-Production : Le fresnoy-Studio national des arts contemporains
Produit par : .João Figueiras, Diogo Varela Silva, Vincent Wang, Antoine Barraud, Gustavo Angem et Maria Fernanda de Sena Scardino

REALISATEUR
João Pedro Rodrigues commence par étudier la biologie dans le but de devenir ornithologue avant de bifurquer vers des études de cinéma à l’école de Cinéma de Lisbonne, dont il sort diplômé. Son cinéma se consacre à l’exploration du désir humain, dans tous ces aspects et sous toutes ses formes, reflétant la diversité de l’histoire du cinéma, des fictions classiques au documentaire et à l’expérimental.
Il a, à ce jour, réalisé 5 longs-métrages : O FANTASMA (2000), ODETE (2005), MORRER COMO UM HOMEM / MOURIR COMME UN HOMME (2009), A ÚLTIMA VEZ QUE VI MACAU / LA DERNIERE FOIS QUE J’AI VU MACAO (2012) – co-réalisé avec João Rui Guerra da Mata – et O ORNITÓLOGO / L’ORNITHOLOGUE (2016). Il a également réalisé un nombre conséquent de courts-métrages, souvent avec Guerra da Mata, qu’ils aiment qualifier de « films asiatiques ».
Les films de João Pedro Rodrigues ont été montrés et primés dans les plus grands festivals internationaux, dont Cannes, Venise, Locarno et Berlin.
De 2014 à 2015, il est résident du Radcliffe Institute à l’Université de Harvard. De 2015 à 2016, il enseigne pour la deuxième fois au Fresnoy, Studio national des arts contemporains en tant qu’artiste invité.
Dernièrement, il a également développé des installations et œuvres plastiques pour les musées et les galeries : “Santo António” / “Saint Antoine”, créé avec Guerra da Mata pour le Mimesis Art Museum en Corée du Sud (26/11/2013-9/02/2014) était leur première exposition. Une installation vidéo à quatre écrans, faisant partie de l’exposition coréenne fut également montrée en octobre 2014 à la Johnson-KuluKundis Family Gallery du Radcliffe Institute, Harvard University, USA.
La toute nouvelle exposition de Rodrigues et Guerra da Mata « Do Rio das Pérolas ao Ave” / “Du fleuve des Perles au fleuve Ave” (02/07/2016-25/09/2016) est actuellement montrée à Solar, Cinematic Art Gallery, à Vila do Conde au Portugal.
A partir du 25 Novembre 2016 et jusqu’au 2 janvier 2017, ses films feront l’objet d’une rétrospective complète, en présence également de João Rui Guerra da Mata, au Centre Pompidou à Paris.
PRESSE
“L’une des plus belles randonnées de cinéma vues depuis longtemps” LE MONDE
“Une fresque prodigieuse au cœur d’une opulente nature peuplée d’un bestiaire ambigu” LIBERATION
“Une atmosphère magique dans une forêt pleine de sortilèges. Superbement filmé.” LE FIGARO
“Une décharge de poésie, une merveille de cinéma” LES INROCKUPTIBLES
“Comme un chaînon manquant entre Pasolini et Lynch” L’EXPRESS
“Grands espaces, images somptueuses, émotions fortes : un film solaire” TELERAMA
“Paul Hamy : un incroyable tempérament de comédien. La révélation du cinéma français, c’est lui.” LCI
“Ouvrez les yeux, tendez la main et abandonnez-vous. L’Ornithologue, simplement à couper le souffle.” CLAP
“Une modernité éclatante et un sens du classicisme qui s’inscrit
dans une variation autour du western américain” LA SEPTIEME OBSESSION
“L’histoire d’une métamorphose qui prend les traits d’une révolution” LES CAHIERS DU CINEMA
“Difficile de résister à l’appel de cette forêt portugaise” POSITIF
“Une expérience sensorielle et plastique. Les images sont sublimes.” PREMIERE
“João Pedro Rodrigues revient à l’émouvante simplicité du cinéma des premiers temps.” SO FILM
“Paul Hamy est un mélange rare de puissance et de fragilité.” STUDIO CINE LIVE
“Subjuguant, le film à ne pas rater cette semaine” ARTISTIK REZO
“Le païen tutoie le sacré dans un mariage décapant, qui a remporté le prix de la mise en scène en août à Locarno.” BANDE A PART
“Une fable surréaliste et excitante, à la fois fantomatique et bandante” FILMDECULTE.COM

Seule la terre

 

A Moment in the Reeds

Leevi est un jeune homme finlandais, qui fait ses études de littérature à Paris. Il revient dans son pays natal pour les vacances, où il retrouve son père, son seul parent après le décès de sa mère. Il va l’aider à retaper leur chalet de vacances isolé, au bord d’un magnifique lac. L’incompatibilité entre les aspirations bohèmes de Leevi et le conservatisme de son père sont manifestes. Leevi est rejoint par Tareq, un architecte syrien réfugié en Finlande, employé par le père de Leevi pour aider à retaper la maison. Une relation intime se développe peu à peu entre Tareq et Leevi..
A MOMENT IN THE REEDS
de Mikko Makela
titre international : A Moment in the Reeds
titre original : Tämä hetki kaislikossa
pays : Finlande, Royaume-Uni
année : 2017
genre : fiction
réalisation : Mikko Makela
durée : 108′
scénario : Mikko Makela
acteurs : Janne Puustinen, Boodi Kabbani, Mika Melender, Virpi Rautsiala
directeur de la photo : Iikka Salminen
montage : Mikko Makela
costumes : Kati Silo
musique : Sebastián Kauderer
producteur : Mikko Makela, Jarno Pimperi, James Robert Benjamin Watson
producteur délégué : William R. Carter
producteur associé : Stuart Malcolm Honey
production : Wild Beast Productions

Première bande-annonce pour le film gay Call Me by Your Name

Une première bande annonce de Call Me by Your Name a été dévoilée
Le film est l’adaptation sur grand écran du roman éponyme de l’Egyptien André Aciman, sorti en 2007. L’histoire se situe en Italie, en 1983 et se centre sur le personnage d’Elio, un adolescent réservé qui passe ses vacances d’été dans une grande villa familiale. Il y rencontre Oliver, un étudiant américain plus âgé, venu travailler avec son père. Les deux jeunes hommes vont s’éveiller ensemble au désir et une passion amoureuse va rapidement naître.
L’acteur américain Armie Hammer (The Lone Ranger, The Social Network) fera face à Timothée Chalamet (Homeland), mais aussi à Michael Stuhlbarg (Arrival) et aux deux Françaises Amira Casar (Planetarium) et Esther Garrel (17 filles, Camille redouble).
Le long métrage a été diffusé dans de nombreux festivalset a reçu les prix Meilleur Film et Révélation pour Timothée Chalamet ce lundi, lors de la 27e édition des Gotham Independent Film Awards. La cérémonie est souvent considérée comme annonciatrice des gagnants des Oscars, puisqu’elle a récompensé par le passé les « Meilleurs films » Birdman, Spotlight ou Moonlight.
Call Me by Your Name sortira le 28 février

Celio and Dário

Un récit sur l’attraction croissante entre deux camarades de classe , Celio et Dario , qui sont réunis par une série de rencontres fortuites et leur propre curiosité naïve .
Alors qu’ils tentent de se réconcilier intérieurement avec leur relation, Sofia, la copine de Celio, se charge de déchiffrer les sentiments qu’elle connaît entre les deux garçons.

red

Title: Rojo
Réalisation: Carlos Alejandro Molina M.
Scénario: Carlos Alejandro Molina M.
AvecAnnée: 2013
Genres: Short, Drama
Pays: Bolivarian Republic of Venezuela
Language: Spanish
Jesse est addict au réseaux et aux chats . Un jour, un contact gay inconnu lui propose un rendez vous dans un lieu public, mais Jesse, ignore à quoi ressemble son contact

Maurice and Alec in MAURICE 1987, incl. deleted scenes